Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bleu comme la feuille de l'arbre

Les arbres ont une vie méconnue dont on découvre peu à peu l'étendue et la complexité... Venez effeuiller avec nous l'intimité sylvestre et découvrir les super pouvoir des arbres en histoires et en musique.

Pour raconter des histoires d'arbres, nous avons choisi de privilégier des instruments en bois : guitare, balafon, luth en forme de lune, dan bau, xiao ruan...

Les arbres communiquent, ils se battent contre les insectes et ont toutes sortes de compétences que nous développerons dans de courtes présentations et des contes.

On répondra ainsi à quelques questions enfantines :

les arbres tombent-ils amoureux, ont-ils des enfants ? Les arbres sont ils des ours ? Savent-ils marcher ? Sont-ils immortels ?

« Si les arbres produisaient du Wifi on en planterait partout, malheureusement ils ne produisent que de l’oxygène et des fruits….»

On apprendra ainsi que nous sommes liés à ces vivants, les plus gros, les plus hauts, et les plus vieux du monde…

Musique
 
Fred Wheeler : création sonore  musicien   
 
 


 
Guitariste, compositeur,arrangeur, remixeur, Fred Wheeler sévit autant dans la M.A.O. que dans les instruments traditionnels. Il compose les musiques et suit pendant quinze ans les tournées internationales de la compagnie Malabar. Il compose des musiques de cirque pour Tout fou tout fly, Compagnie Autoportée, SCOM ; de danse contemporaine pour Soon Ka, Frederic Chaudière, Rosa Liebe. Il tourne avec Fethi Tabet, El Calife, Reglyss, MonMec, les Boukakes, Beatik. Il compose et joue pour la compagnie de rue Belle Pagaille depuis 2004.
 
 
Instruments  
 
Pour raconter des histoires d’arbres, nous avons choisi de privilégier les instruments en bois…
 Guitare électrique : instrument de prédilection du musicien, cette guitare est un instrument de luthier en bois.

Luth en forme de lune , Asie du sud-Est

Ukulélé, Hawaï

Pygmé Sitar, Inde

Kalimba, Afrique appelé aussi “piano à pouces”

Balafon : Percussion mélodique d’Afrique occidentale

Xiao Ruan : Instrument traditionnel chinois
 


 
     
 
 
Histoires
 
Les arbres ont une vie méconnue dont on découvre peu à peu l’étendue et la complexité… Venez effeuiller avec nous l’intimité sylvestre et découvrir les superpouvoir des arbres en histoires et en musique !     
  

Forêts mystérieuses, transformations végétales, mondes engloutis dans les arbres, la forêt est un lieu magique qui, dans les contes, permet toutes les rencontres. C’est un espace de transition vers un autre soi-même. Nous vivons entourés d’arbres, pourtant, nous plongeons peu au cœur de leurs racines pour découvrir ce qu’ils ont à raconter…

Quel que soit son continent, forêt vierge d’Amazonie ou steppes de Russie, la forêt inquiète, protège et enchante.


 

Quelques histoires : Philémon et Baucis (Grec), le rêve de la tortue (Bantou), les champignons de chêne (slave)

 

Capucine Mandeau

Jeu, contes et langue des signes

 

 

Sortie de l'ENSAD de Montpellier et après avoir donné la réplique à Philippe Avron, elle part en tournée européenne avec la compagnie de danse/théâtre gestuel Artonik. Passionnée par le théâtre hors les murs, elle se forme et travaille dans les domaines du cirque, du conte et du théâtre de rue.

Travaille avec "Belle Pagaille" depuis 2004, avec le Collectif de l'Âtre depuis 2011 et avec Art Cie depuis 2014, compagnies qui ont en commun de monter des spectacles pluridisciplinaires et hors les murs, en rapport direct avec le public.

Elle crée et joue des spectacles de contes musicaux depuis 2004 avec Frederic Wheeler.

Après avoir travaillé sur une adaptation rue de « Roméo et Juliette » avec Art Cie et sur « Edges », spectacle en forêts autour des textes de WB Yeats, elle s’attaque aux grands chemins en créant un spectacle en randonnée : « Monique sur les crêtes ».


 

La LSF

Formation à  l’ARIEDA, Montpellier

Pourquoi inclure du français signé dans les spectacles de conte ?

  • C’est une sensibilisation pour les spectateurs à la langue des signes française

  • Cela permet une interactivité avec les spectateurs qui apprennent à signer certains mots qui reviennent souvent dans les histoires (ex : « arbre » « fleur » « oiseau »…)

  • C’est un soutien visuel à l’histoire : ce qui est dit deux fois : par la parole et par le geste est mieux compris

  • Les plus jeunes enfants qui ont tendance à « décrocher » pendant un récit sont happés par la gestuelle.

  • C’est plus vivant

  • Les enfants s'emparent des signes, les reproduisent facilement, jouent et découvrent un autre mode de communication.

 

Technique

50 mn, tout public, intérieur ou extérieur (frontal)

Nous pouvons être autonomes en son et lumière

  

Le dossier du spectacle est téléchargeable ici.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article